SCREEN

Profile

Menu Style

Cpanel

San Pedro de Atacama

 

 

6

San Pedro de Atacama, est une commune située au Nord du Chili dans la Province de Loa, II région du Chili, Antofagasta. C'est une destination populaire et fréquentée par de nombreux touristes. San Pedro de Atacama s'est développé durant des siècles autour d'une oasis dans le désert le plus aride au monde : Le désert d'Atacama. Il est situé à l'Est d'Antofagasta, à une 100taine de kilomètres de Calama et de sa mine de cuivre de Chuquicamata. 

 

Ce village est connu comme la capitale touristique du Chili et se trouve juste entre la majestueuse cordillère des Andes (altiplano) et la cordillère de Sel. Situé à la frontière avec la Bolivie, ce joli petit village porte le nom de son Saint patron San Pedro (St Pierre) et le nom Atacama, qui d'après les anciens du village, viendrait du mot « Accatcha » autrement dit en langage Kunza : « la tête du pays ».

 


Il a été conquit par les Incas en 1450, puis par les espagnol en 1540. Il devient un siège chilien en 1555. 

 

 

 

 

Le centre historique de San Pedro a préservé l'architecture et les constructions d'influence coloniale espagnole. Les maisons sont faites d'adobe et de toits de chaume et de glaise, chacune possédant sa propre cour intérieure.

 

L'Église de San Pedro est sans nul doute, l'une des plus jolies du Nord du Chili. Elle fut déclarée monument national en 1951. 

 

San Pedro se trouve à une altitude d'environ 2 400m. Le climat y est extrêmement sec (avec peu voir aucune chute de pluie enregistrée) et doux, avec des températures diurne comprises entre 25°C et 30°C en été (Décembre à Février) et 18 à 25°C en hiver (Juin à Août). Les températures la nuit, tombent facilement sous les 0°C et peuvent même atteindre -10°C en hiver. 

7

8

Le désert d'Atacama est un plateau aride qui s'étend sur 996 km entre les Andes et l'océan Pacifique. Sa superficie est de 181 000 km². Il est constitué de bassins de sel (salar), de sable et de lave et est vieux de plus de 20 millions d'années. Il est 50 fois plus aride que la vallée de la mort en Californie.

 

La pluie y est quasi inexistante et à certains endroits il n'est même jamais tombé de pluie. Une oasis s'est pourtant formée grâce à l'eau qui provient de la cordillère des Andes, grâce aux rivières et aux eaux souterraines qui ont permis d'y générer la vie. 

 

L'oasis de San Pedro, située dans le basin du Salar d'Atacama, est habitée depuis des temps immémoriaux et c'est ainsi que la culture atacaménienne ou Lican-Antay (« peuple de l'oasis ») a vu le jour.

 

L'on pense que les premiers hommes à transiter dans ces contrées, il ya plus de 10 000 ans, étaient des chasseurs et des cueilleurs. A cette époque, le désert présentait un paysage bien différent de celui d'aujourd'hui, avec plus de végétation et un nombre plus important d'animaux et d'oiseaux.

 

 

 

Les premières constructions apparurent au alentour du 4ème siècle avant J.C. Elles étaient de forme circulaire et souvent situées dans des canyons ou proche de rivières.

 

La transition de la vie de nomade à celle de sédentaire a stimulé le développement de l'agriculture, ce qui a également permit de booster le système d'irrigation, qui existe encore aujourd'hui.

 

Les atacaméniens ont développé leurs propres rituels et coutumes, qui ont été enrichi par le contact avec les peuples des hauts plateaux andins.

 

Dû à son climat et à son altitude, il est possible de trouver une faune est une flore bien particulière dans le désert d'Atacama.
Sur les hauts plateaux, formés de dépôts de sel et de zone humide, vous trouverez une grande variété de flamant-roses. Parmi les animaux les plus caractéristiques vous trouverez : des Flamant-roses, des vicuñas, Guanacos, Lamas, renards, Viscachas et autres.

 


Les plantes les plus couramment rencontrées parmi la flore sont : la Llareta, Chañar, Algarrobo, Rica-Rica, Pingo-Pingo, queue de renard, Cactus...

 

9